• Sabrina

đŸ§šđŸŒâ€â™€ïž Hecate đŸ§šđŸŒâ€â™€ïž


Dans la mythologie grecque, Hecate est une déesse de la Lune. Elle fait partie de la Triade lunaire, avec SélÚne et Artémis : Hecate représente la nouvelle lune ou lune noire, qui symbolise la mort et la renaissance, SélÚne la pleine lune, qui symbolise la maturité dans le cycle de vie, Artémis le croissant de lune, qui symbolise la naissance.


Hecate appartient Ă  la race des Titans, des ĂȘtres primitifs liĂ©s Ă  une puissance Ă©lĂ©mentaire du cosmos. Elle est la fille de PersĂšs, titan de la destruction, et d’AstĂ©ria, titanide de la nuit Ă©toilĂ©e et des oracles nocturnes. Lors de la Gigantomachie, guerre entre les Dieux et les GĂ©ants, elle est la seule de son espĂšce Ă  se rallier aux divinitĂ©s. Durant cette bataille, elle Ă©crase le gigantesque Clytius sous une masse de fer ardent.


Hecate enseigne les arts magiques Ă  tous ceux qui veulent apprendre. Lorsqu’un mortel Ă©voque un dĂ©mon ou un monstre sur terre, c’est elle qui libĂšre la crĂ©ature infernale.

Plus tard, elle épousera HadÚs, dieu des Enfers, Hecate accÚde alors au rang de reine du monde souterrain. Elle laissera ensuite sa place à Perséphone, déesse de la germination.


En tant que gardienne des Enfers, elle possĂšde un fouet, un glaive et les clefs du royaume d’en bas. Son cortĂšge se compose de chiens noirs dĂ©vorants, de nymphes et de dĂ©esses vengeresses. Elle apparaĂźt souvent coiffĂ©e de serpents. Elle frappe les criminels de son poignard et les lie avec des cordes. Le chat est un fidĂšle compagnon d’Hecate.


Hecate derriĂšre cette vision nĂ©gative que l’on a d’elle cachĂ© en rĂ©alitĂ© une dĂ©esse que l’on peut dire libre, elle symbolise la libertĂ© fĂ©minine comme Diane, Lilith, la FĂ©e Morgane et bien d’autres.

Hecate est une divinitĂ© protectrice de la santĂ©, avec le serpent comme attribut. Ses trois faces s’expliquent aussi par son pouvoir sur la naissance, la vitalitĂ© et la mort. Chacun de ces principes lui vaut un nom : Lucine veille sur les bĂ©bĂ©s, Diane sur la bonne santĂ© et Hecate sur la mort. Le chĂȘne lui est consacrĂ© et sa couronne se compose des branches de cet arbre, entrelacĂ©es de serpents. Le peuplier noir constitue un autre de ses symboles.


Elle est également une déesse marine, Hecate assure de bonnes traversées et guide les navigateurs.

Hecate est la dĂ©esse des carrefours. Elle est membre de la famille des dĂ©esses porteuses de torches. Avec cette derniĂšre, elle illumine les carrefours et ainsi les trois routes sont rĂ©vĂ©lĂ©es. Les trois routes symbolisent le prĂ©sent, le futur et l’alternative. La personne a dĂ©jĂ  marchĂ© sur la route du prĂ©sent et elle peut rester dans le prĂ©sent. La route du futur est celle qui mĂšne au destin prĂ©Ă©tabli. La route de l’alternative est celle des volontĂ©s et visions personnelles.

Hecate est une DĂ©esse qui montre le chemin (celui sur lequel on se trouve, celui du probable et aussi celui du possible). Pourtant elle ne guide personne dans un sens ou un autre, elle ne suggĂšre rien et ne conseille personne. Le choix appartient toujours Ă  l’individu qui se tient au carrefour. Hecate est celle qui porte la lumiĂšre, comme la pleine lune dans la nuit, elle illumine le chemin sous nos pieds. Mais c’est toujours Ă  nous de marcher.

Dans la tradition mystique, le carrefour est un lieu entre les mondes. LĂ  oĂč trois routes se rencontrent, il n’y a ni dĂ©part ni arrivĂ©, juste un centre avec trois choix. Le centre n’est ni sur la route ni en dehors de la route. Il s’agit plutĂŽt d’un royaume Ă  soi tout seul. Il ne s’agit pas uniquement du passage vers les autres mondes, mais aussi l’essence elle-mĂȘme de la magie.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout