Les Primevères


Ce sont les fleurs du printemps, elles font partie des premières à sortir du sol et à venir égayer nos chemins.

On associe ces fleurs aux déesses Aphrodite ou encore Freya, deux divinités que l’on célèbre entre février et avril et que l’on associe souvent à l’amour et aux passions.

Les primevères symbolisent la passion, mais également les liens affectifs ou encore d’attachement, ils sont également symboles de fertilité.


On a longtemps associé les primevères à la folie, car durant de nombreux siècles, déposer une de ces fleurs à la fenêtre d’une jeune fille signifiait que quelque chose ne tournait pas rond dans l’esprit de cette dernière.


Ce sont des fleurs passionnelles, un peu légères que l’on portait autrefois lors de certains rendez-vous galants.

Autrefois, une mère pouvait coudre à l’oreiller de son fils une primevère si elle souhaitait qu’il reste longtemps à la maison, ainsi, toutes ses relations trouvaient une fin inexpliquée.


Aujourd’hui on utilise les primevères pour leurs vertus heureuses et joyeuses. On peut disposer quelques fleurs fraîches ou séchées sur un autel en guise d’offrande et demander que la joie nous accompagne durant cette année laissant ainsi la mélancolie derrière soi. On peut également utiliser les fleurs de primevères séchées afin de les faire brûler à la flamme d’une allumette ou encore sur un charbon ardent.

C’est une fleur de fertilité, de renaissance et d’espérance qui porte avec elle ce qu’il faut de candeur afin d’offrir librement son coeur au printemps qui s’annonce.

2 vues0 commentaire