• Sabrina

🍂 Samhain 🍂


Pour le peuple Celte, Samhain Ă©tait considĂ©rĂ© comme le dĂ©but de l’hiver. C’est Ă  cette pĂ©riode que l’on fĂȘte le Nouvel An Celte et que la roue de l’annĂ©e commence.

Ce Sabbat marque l’entrĂ©e dans la "pĂ©riode sombre". On effectue la troisiĂšme et derniĂšre rĂ©colte que l’on rentre pour prĂ©parer l’hiver.


C’est un jour oĂč il y a ce que l’on appelle une "levĂ©e de voile", les paĂŻens parlent souvent d’un voile qui reprĂ©sente la frontiĂšre entre le monde des esprits et celui des vivants et c’est au moment de Samhain que ce voile serait le plus fin. Les connexions sont Ă  ce moment-lĂ  trĂšs puissantes et permettent une communication particuliĂšre avec les dĂ©funts, mais aussi avec d’autres royaumes invisibles comme celui des fĂ©es.


Samhain est un moment oĂč l’on cĂ©lĂšbre traditionnellement les morts, on aide les esprits errants Ă  trouver leurs chemins. C’est une pĂ©riode de renouveau qui commence, notre activitĂ© diminue, et nous nous prĂ©parons aux mois d’introspections qui approchent. On prend conscience de tout ce que l’on a engrangĂ© au cours de l’étĂ©, le travail devient alors plus intĂ©rieur,

Dans la tradition celte, Samhain est un festival du feu. On avait pour habitude de laisser s’éteindre le feu dans le foyer pour ensuite le rallumer, symbole de renouveau, laisser l’annĂ©e s’en aller pour en commencer une nouvelle. Les lumiĂšres (bougies, lanternes, citrouilles) Ă©taient destinĂ©es Ă  Ă©clairer les Ăąmes perdues.


Samhain est considĂ©rĂ©e comme une fĂȘte calme, un peu solennelle, durant laquelle il est possible de faire beaucoup d’activitĂ©s diffĂ©rentes. On peut fabriquer des lanternes avec des citrouilles, comme le veut Halloween, faire des feux de joie comme dans la tradition celte, c’est Ă©galement un moment ou l’on raconte des histoires, des lĂ©gendes autour d’un feu, le soir, c’est Ă©galement un soir ou la divination est beaucoup pratiquĂ©e de par cette communication plus simple avec le monde des esprits.


Si pour Halloween il est de tradition de dĂ©corer sa maison de façon Ă  effrayer les esprits malins, pour Samhain, on prĂ©fĂ©rera utiliser des pommes de pin, des feuilles d’automne, des fruits secs ou encore du raisin. Dans la tradition celte, la dĂ©coration est un moment important, on prend soin de fabriquer, rĂ©colter, on choisit chaque Ă©lĂ©ment avec soin, avec son coeur et son Ăąme.

Samhain est avant tout un moment spirituel de communion avec la Nature et l’au-delĂ , tandis qu’Halloween est une fĂȘte considĂ©rĂ©e comme folklorique.

Samhain indique le moment parfait pour ralentir son activitĂ©. Les rĂ©coltes sont rangĂ©es, les jours raccourcissent, le froid se fait sentir et c’est naturellement que l’on va passer plus de temps dans son foyer. Nous entrons dans une forme d’hibernation au coin du feu, avec un thĂ©, un livre, un plaid pour nous accompagner. C’est le bon moment pour accueillir le calme et laisser s'Ă©loigner les fortes Ă©nergies de l’étĂ©.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout